Aller au contenu
BrutalGorilla | Anabolisant de qualité pour Athletes confirmés

Musclesfax | Anabolisant de qualité pour Athletes confirmés

Prohormones

Malay Tiger
Eric Mallet

L'alpha cétoglutarate, un métabolite du cycle de Krebs mal connu mais très intéressant

Messages recommandés

Toujours aussi intéressants tes articles.

 

Une petite question cependant, associée à la citrulline, le potentiel de l'arginine est multiplié, dans l'article on parle d'une synergie accrue avec la créatine.

 

Malheureusement les radicaux libres que ces molécules contiennent ne risquent ils pas de dégrader nos cellules plus que le potentiel bénéfice qu'elles laissent augurer?

 

Je m'intéresse fort au sujet car je suis en très grosse sèche et les organismes sont déjà mis à mal dans ces périodes.

 

Pour ma part, je ne suis pas un gros adepte des boosters pré workout (qui sont bourrés de caféine, créatine, mais aussi d'arginine et de citruline) mais j'en utilise une fois par semaine justement à cause des radicaux libres qu'ils engendrent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous surtout !

 

Sur les questions que vous posez (boosters pré-workout et la question des radicaux libres avec la vidéo sur la récupération), j'ai préparé deux vidéos avec Paul James de Benfatto Nutrition. La première devrait être mise en ligne rapidement. 

 

Oui, le couple arginine/citrulline fonctionne bien: http://www.espacecorps-espritforme.fr/les-meilleurs-boosters-de-no-contient-de-la-l-arginine-et-de-la-l-citrulline/4383  J'ai mis le tableau sur le cycle Cit/Orn/Arg au début de l'article. Disons que ce n'est pas vraiment une question de synergie mais que la congestion permet une utilisation plus efficace des substrats énergétiques et de la créatine (entre autres). Durant l'exercice, le métabolisme accélère, la congestion contribuera donc, par la vasodilatation, à potentialiser les effets de la créatine par phosphorylation sur le couple ATP/ADP.

 

En réalité, s'inquiéter des radicaux libres est à moitié un faux problème. Le fait même de respirer crée des radicaux libres ROS et RNS (Radical Nitric Species). La première métabolisation du glucose en pyruvate crée déjà une forte quantité de RL et nous ne pouvons rien y faire. Donc, même au repos, nous créons des RL. Avec l'exercice le problème s'aggrave, d'où l'intérêt des antioxydants après l'exercice. Si ce sujet vous intéresse, je ne pourrais que vous recommander de suivre les vidéos du Dr. Rhonda Patrick sur Youtube, c'est la spécialiste du sujet (en anglais uniquement).

 

Bonne journée à vous tous,

Eric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×