Aller au contenu
BrutalGorilla | Anabolisant de qualité pour Athletes confirmés

Musclesfax | Anabolisant de qualité pour Athletes confirmés

SuPerMaN

PROVIRON (Mesterolone)

Messages recommandés

PROVIRON (Mesterolone)

 

87661850_p.jpg

 

Proviron est composé de mestérolone dosée à 25 mg par comprimé. Ce n’est pas un anabolisant mais un anti-oestrogène très puissant.

 

Proviron agit comme un anti-aromatique : il empêche l’aromatisation (la transformation) des stéroïdes anabolisants en oestrogène. Il évite ainsi la gynécomastie et on peut le combiner à du Nolvadex pour augmenter son efficacité. Il faut en effet préciser que Proviron et Nolvadex sont deux anti-oestrogènes dont les mécanismes d’action sont différents et complémentaires, et c’est pour cette raison que l’association de ces deux produits est si efficace : tandis que Proviron empêche l’aromatisation des anabolisants, Nolvadex obstrue les cellules réceptrices de l’oestrogène, l’empêchant d’agir. Il s’agit donc d’un redoutable tandem. Proviron n’est en outre pas seulement un excellent anti-oestrogène : en maintenant un niveau bas en oestrogènes, Proviron diminue également la rétention d’eau. Il donne ainsi à l’utilisateur le look écorché recherché par tant de culturistes, notamment lors des préparations aux compétitions.

 

Il faut signaler que le Proviron à tendance à limiter les gains musculaires dus à un cycle de stéroïdes, car il s’attache aux cellules réceptrices d’androgène à la place des autres stéroïdes présents dans le corps, qui restent alors bloqués à l’extérieur et donc sans effet. C’est pourquoi beaucoup de culturistes prennent une dose minime de Proviron, juste pour éviter la gynécomastie.

 

En ce qui concerne les effets secondaires de la mestérolone, ils sont rares en dessous de 100 mg par jour. En effet les comprimés de Proviron ne sont pas alpha-alkylés 17 et ne présentent aucune nocivité pour le foie. En revanche si l’on commence à dépasser les 75 à 100 mg par jour, on voit fréquemment apparaître des phénomènes tels que le priapisme chez l’homme ou une virilisation chez la femme. Nous ne rappellerons jamais assez que si les effets secondaires dépendent du produit utilisé, ils dépendent encore plus de la dose utilisée. 1 à 2 comprimés de 25 mg par jour suffisent pour éviter la gynécomastie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×