Aller au contenu
BrutalGorilla | Anabolisant de qualité pour Athletes confirmés

Musclesfax | Anabolisant de qualité pour Athletes confirmés

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'stéroides'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Sponsors
    • Bannières
  • Avant tout...
    • Présentation (présentation obligatoire pour tout les nouveaux inscrits)
    • Les Règles
  • La Fonte
    • Programme d'entrainement
    • Exercices et Techniques de musculation
    • Photo des Membres
    • Carnet Training
    • Autres
  • Le Poids de Corps
    • Methode Lafay
    • Crossfit
    • Street Workout & TRX
    • Photo des membres
  • Nutrition
    • Questions
    • Prise de Masse
    • Regime / Sèche
    • Études scientifiques et cliniques sur les compléments alimentaires
    • Les Complements
    • Les Recettes
    • Carnet Nutrition
    • Santé
  • Les Stéroïdes Anabolisants
    • Profil des stéroïdes anabolisants
    • Les stéroïdes anabolisants
    • Les Hormones
    • PCT / Relance
    • Les labos
    • Vos Cures
    • Carnet de Cure
    • SARMS
    • Autres
  • Compétition
    • Préparation
    • Bodybuilders Pro / Fitness Models
    • Powerlifters
  • Le Bistrot
    • Discussions Générales
    • Achat / Vente
    • Autres Sports
    • Le Matériel de Musculation
    • Blessures
    • Concours entre Membres
    • Votre Salle / Votre GymClub

38 résultats trouvés

  1. Caractéristiques : :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: Conservation des gains acquis :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: Préparations concours :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: Coût :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Toxique hépatique :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Brûleur de graisse :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Gain de Force :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Effets Secondaires :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Gain de masse et de Poids :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Rétention d'eau :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Risque d'aromatisation :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Suppression d'appétit Dosage moyen : 25-50 mg / jour Dosage moyen : A éviter Déglutition : Plusieurs fois par jour Injection : tous les jours ou tous les 2 jours Durée de cure : 6 à 8 semaines Demie vie : 9 heures (oral) / 1 jour (injectable) Délai de détection : 3 semaines (oral) / 2 mois (injectable) Présentation : Le Winstrol est le nom commercial du stanozolol, un dérivé de la testostérone. Il s'agit initialement d'un médicament développé dans les années 60 pour le traitement de l'anémie et d'autres maladies dégénératives. Il a été rendu célèbre par Ben Johnson lors des J.O. de Séoul fin des années 80. C'est un produit couramment utilisé dans les courses de chevaux. Il existe sous forme orale ou injectable. La version injectable est plus efficace. Elle est dissoute dans de l'eau, alors que les stéroïdes injectables le sont toujours dans de l'huile. Avantage/inconvénients : Le Winstrol diffère des autres produits injectables en étant 17-alkylée ce qui explique sa toxicité hépatique autant sous sa forme orale qu'injectable. Le Winstrol est à éviter pour les femmes. En version orale, même à doses faibles les effets secondaires de virilisation apparaîtront. Sa version injectable est encore pire du fait de son évacuation lente. Les tendons sont fragilisés avec ce produit. Il est donc à éviter lorsque l'on est sujet aux tendinites par exemple. De même, il ne faut pas trop souvent utiliser ce produit dans l'année. Le Winstrol accentue la perte de graisse avec un brûleur et une diète adaptée. C'est pourquoi on le stacke dans un cycle de coupe. En vue d'un concours, il est utilisé pour donner cet aspect dur aux muscles. Ses effets anti-progestagéniques permettent le blocage de la formation de progestérone. De fait, il peut être intéressant en combinaison avec la Nandrolone. Recommandations : Du fait de sa toxicité hépatique, il ne faut pas le stacker avec un autre stéroïde oral. Il est nécessaire de prendre une protection pour le foie. Idées de Stack : Clenbuterol : Voilà un stack de sèche efficace. Pour des débutants, il faudra veiller à des doses raisonnables. Primobolan, Sustanon, Dianabol : Le Winstrol stacké avec une ou deux de ces molécules permettra une prise de masse de qualité. Cet article est publié à titre purement informatif, il est issu uniquement de lectures. Il ne doit en aucun cas se soustraire à un réel avis médical.
  2. Caractéristiques : :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: Gain de Force :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: Gain de masse et de Poids :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: Rétention d'eau :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: Toxique hépatique :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Effets Secondaires :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Risque d'aromatisation :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Conservation des gains acquis :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Coût :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Brûleur de graisse :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Préparations concours :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Suppression d'appétit Dosage moyen : 20-50 mg / jour Dosage moyen : 5-10 mg / jour Déglutition : Plusieurs fois par jour Durée de cure : 6 à 8 semaines. 4 à 6 semaines pour les femmes Demie vie : 4,5 à 6 heures Délai de détection : 5 à 6 semaines Présentation : Le Dianabol est le nom commercial du Méthandrosténolone du laboratoire Ciba-Geigy. Le Diana est en fait le deuxième stéroïde développé, avant les années 60, après la testostérone elle-même. Ce produit est maintenant interdit dans de nombreux pays, bien qu'on le trouve encore fabriqué et commercialisé sous le nom de Reforvit-b, au Mexique. Avantage/inconvénients : Le Dianabol est un stéroïde oral ayant un grand effet sur le métabolisme de la protéine. Le Dianabol provoque un effet anabolique et androgène qui permet un énorme gain de force et de masse. La rétention d'eau est forte, si bien qu’après l'arrêt de la cure, une perte de poids importante aura lieu Cette rétention d'eau peut provoquer de l´hypertension chez certains. Le Dianabol peut s'utiliser seul, ou avec des stéroïdes injectables. Recommandations : Kickstart : Le Dianabol peut-être utilisé au début d’un cycle de stéroïdes injectables, durant les 4 à 6 premières semaines. Il permet d'avoir rapidement les effets positifs des anabolisants, tandis que les injectables s’accumulent dans l'organisme. Plus la dose journalière est élevée, plus il faut répartir les prises dans la journée. Comme la plus part des anabolisants oraux, du fait de leur toxicité hépatique (radical méthyle en 17-α), il ne faut pas le stacker avec un autre oral. Il est nécessaire de prendre une protection pour le foie. PCT : Comme avec n’importe quel stéroïde anabolisant, la prise de Dianabol doit être suivie d’une relance PCT, en fin de cycle. Après l'utilisation du Dianabol, il faut attendre la moitié de la durée d'utilisation sans prendre de stéroïde oral pour préserver le foie. Par exemple, après une cure de 6 semaines, ne pas prendre d'oraux durant les 3 semaines consécutives. Idées de Stack : Testostérone Enanthate, Deca-Durabolin : Le Dianabol associé à l'un des deux, voire aux deux molécules permet une prise de masse rapide et spectaculaire. La rétention d'eau sera forte et le résultat sera "gonflé". Primobolan et Winstrol : Ce Stack de 3 molécules permettra un gain moins spectaculaire mais de meilleure qualité. Cet article est publié à titre purement informatif, il est issu uniquement de lectures. Il ne doit en aucun cas se soustraire à un réel avis médical.
  3. Caractéristiques : :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: Gain de Force :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: Conservation des gains acquis :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: Effets Secondaires :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: Préparations concours :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Coût :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Brûleur de graisse :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Gain de masse et de Poids :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Toxique hépatique :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Rétention d'eau :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Risque d'aromatisation :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Suppression d'appétit Dosage moyen : 35-100 mg / jour Dosage moyen : A éviter Injection : tous les jours ou tous les 2 jours Durée de cure : 4 à 6 semaines Demie vie : 3 jours Délai de détection : 4 à 5 mois Présentation : La Trenbolone Acetate est initalement utilisée dans par les vétérinaires pour augmenter la viande et l'appétit des animaux. Elle est un dérivé de la Nandrolone. A noter que le Parabolan (Trenbolone Cyclohexylmethylcarbonate) est une autre forme d’estérification de la Trenbolone. Avantage/inconvénients : La Trenbolone augmente la rétention d’azote dans les tissus musculaires. Elle est de fait est très anabolisante. La Trenbolone bloquent les récepteurs des glucocorticoïdes responsables de la dégradation musculaire. Elle ralentie également les effets du cortisol (hormone catabolique). D'où sa forte caractéristique anti-catabolique. Elle améliore le rendement nutritionnel lors de la digestion des protéines, des sucres, des vitamines, des minéraux, ... La Trenbolone est fortement androgène par rapport à la Testostérone. Le ratio élevé œstrogènes/androgènes permet de diminuer la rétention d'eau et facilites la combustion des graisses. Du fait de son caractère androgène, la Trenbolone est absolument à éviter pour les femmes. Elles auraient alors des effets de virilisation même à petites doses. La Trenbolone est responsable de transformations psychiques qui entraînent une sudation nocturne accrue mais surtout une agressivité. Si cela peut-être un plus aux entraînements, au quotidien cela peut être vite compliquer à gérer. Deca-dick : Comme pour la Nandrolone, il y a un réel risque d'avoir des troubles de libido et d’érection à la suite d'une cure, la production de testostérone naturelle étant supprimée. Une PCT est indispensable. Si l'injection a touché une veine, elle peut provoquer une forte toux, aussi appelée la "la toux de tren". Rien de grave. Recommandations : La Trenbolone ne doit pas être utilisée seule, elle doit toujours être associé à une testostérone L'association avec la Boldénone Undecylenate ou le Masteron permet de diminuer les effets secondaires dela Trenbolone. Il est nécessaire de prendre une protection pour le foie. Il est également nécessaire de prendre un anti prolactine, comme la cabergoline, ou le dostinex, surtout si les dosages sont élevés. PCT : La Trenbolone étant stackée avec au moins une testostérone, il faudra faire une PCT. t3 : La Trenbolone fatigant, dû à la baisse de la thyroïde, il est conseiller d'ajouter un peu de t3. Idées de Stack : Testostérone Propionate : En Stack avec la Trenbolone, cela constitue un bon cycle pour découvrir cette molécule. Winstrol : La Trenbolone permettra de constituer la base d'un cycle de coupe avec le Winstrol. Cet article est publié à titre purement informatif, il est issu uniquement de lectures. Il ne doit en aucun cas se soustraire à un réel avis médical.
  4. Caractéristiques : :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: Conservation des gains acquis :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: Rétention d'eau :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Gain de Force :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Gain de masse et de Poids :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Préparations concours :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Coût :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Effets Secondaires :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Risque d'aromatisation :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Brûleur de graisse :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Suppression d'appétit :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Toxique hépatique Dosage moyen : 200-400 mg / semaine Dosage moyen : 50-100 mg / semaine Injection : 1 fois par semaine Durée de cure : 8 à 12 semaines Demie vie :14 jours Délai de détection : 17 à 18 mois Présentation : Le Deca-Durabolin a été produite et introduite sur le marché par Organon, la même société qui a produit le Sustanon. Il est constitué de Nandrolone Décanoate. Initialement il est destiné aux grands brûlés, aux personnes en état de dénutrition et peu aider à certains cas d'ostéoporoses. Avantage/inconvénients : Le Deca-Durabolin permet de stocker plus de nitrogène dans les cellules musculaires. Ce qui signifie une croissance musculaire à condition d'un apport important de protéines. Du fait de la rétention d'eau apportée par le Deca-Durabolin, il permet de soulager les douleurs aux articulations. L'éventuelle conversion en oestrogène est plus faible que la testostérone. Deca-dick : Un risque majeur avec la Nandrolone Décanoate est d'avoir des troubles de libido et d’érection à la suite d'une cure. Une PCT est indispensable. Recommandations : Frontload : du fait de sa longue demie-vie, il est préférable de commencer sa cure avec un frontload. Le Deca-Durabolin ne doit pas être utilisé seul, il doit être associé à une testostérone pour éviter le Deca-dick. L'apport en testostérone devra être 1,5 fois supérieur au Deca-Durabolin. Idées de Stack : Sustanon : L'association du Deca-Durabolin avec le Sustanon permettra une prise de masse rapide. Cependant, elle sera due en partie à une forte rétention d'eau. Dianabol : Le stack Diana/Deca permet également une prise de masse rapide et forte. La rétention d'eau sera encore plus forte. Cet article est publié à titre purement informatif, il est issu uniquement de lectures. Il ne doit en aucun cas se soustraire à un réel avis médical.
  5. Caractéristiques : :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: Gain de Force :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: Gain de masse et de Poids :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Conservation des gains acquis :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Effets Secondaires :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Risque d'aromatisation :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Coût :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Rétention d'eau :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Toxique hépatique :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Brûleur de graisse :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Préparations concours :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Suppression d'appétit Dosage moyen : 250-1000 mg / semaine Dosage moyen : 50-250 mg / semaine Injection : tous les 3 jours Durée de cure : 8 à 18 semaines. 6 semaines maximum pour les femmes Demie vie :15 à 18 jours Délai de détection : 3 mois Présentation : Le Sustanon a été produite et introduite sur le marché par Organon, la même société qui a produit le Deca-Durabolin. Le Sustanon du laboratoire Organon (en dosage 250mg/ml) contient : - 100mg de Décanoate de testostérone - 60mg de Phenylpropionate de testostérone - 60mg d’Isocaproate de testostérone - 30mg de Propionate de testostérone Le propionate de testostérone a une demie-vie courte, alors que les autres esters ont des demies-vie moyenne à longue. Avantage/inconvénients : Le mélange de 4 esters avec des demies-vie différentes (de courte à variable) offre une bonne synergie pour un apport régulier de Testostérone à l'organisme. C'est ce qui en a fait son succès et qui fait du Sustanon un composant de nombreuses cures. Le Sustanon est efficace avec des doses relativement faibles, même pour des personnes habituées aux cures. De même, il n'est pas nécessaire d'augmenter les doses, pour avoir autant de résultat, cure après cure. Les personnes ayant tendance à faire de la rétention d'eau devront privilégier le Sustanon à une Testostérone seule. Pour les femmes, l’injection de testostérone n’est pas recommandée car elle augmente sensiblement le taux d’androgènes, ce qui peut entraîner des effets virilisants. La cure devra être courte et légère. Recommandations : Frontload : du fait de sa longue demie-vie, il est préférable de commencer sa cure avec un frontload. PCT : le Sustanon étant suppressif de l’hypothalamus et de l’hypophyse, il stoppera la production naturelle de testostérone durant la cure. De fait, il faudra faire une PCT à posteriori. Idées de Stack : Deca-Durabolin, Dianabol : L'association du Sustanon avec l'une de ces 2 molécules permettra une prise de masse rapide. Cependant, elle sera due en partie à une forte rétention d'eau. Parabolan, Winstrol, Anavar, Primobolan : Le Sustanon stacké avec une de ses molécules permettra un développement moins spectaculaire, mais de meilleure qualité. Cet article est publié à titre purement informatif, il est issu uniquement de lectures. Il ne doit en aucun cas se soustraire à un réel avis médical.
  6. Caractéristiques : :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: Conservation des gains acquis :rating_on: :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Préparations concours :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Gain de Force :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Gain de masse et de Poids :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: Coût :rating_on: :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Effets Secondaires :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Risque d'aromatisation :rating_on: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Rétention d'eau :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Brûleur de graisse :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Suppression d'appétit :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: :rating_off: Toxique hépatique Dosage moyen : 400-600 mg / semaine Dosage moyen : 50-150 mg / semaine Injection : 1 fois par semaine Durée de cure : 12 à 16 semaines Demie vie :14 jours Délai de détection : 4-5 mois Présentation : La Boldénone est un produit vétérinaire. Elle est couramment utilisée sur les chevaux, du fait d'un effet positif sur le poids corporel et sur l'appétit. Elle est dérivée de la testostérone et présente de fortes propriétés anaboliques et modérément androgène. Avantage/inconvénients : La Boldénone apporte des gains plus lents, mais beaucoup plus de haute qualité, Par rapport aux gains normaux "rapides" que l'on peut avoir avec la testostérone. De fait, les résultats commenceront à se voir au bout de 3 à 5 semaines seulement. En stack il apporte aux autres androgènes une diminution de la rétention d’eau globale et améliore ainsi la qualité du muscle produit, tout en diminuant le risque d’effets secondaires puisque son apport permet de diminuer la dose des autres androgènes plus puissants. Il est empilable en cure de prise de masse comme en sèche. En sèche, la Boldénone facilite la perte de gras. En prise de masse, elle limite le stockage des graisses. Recommandations : Frontload : du fait de sa longue demie-vie, il est préférable de commencer sa cure avec un frontload de 1,7 à 1,8 fois la dose hebdomadaire. t3 : La Boldénone fatigant, dû à la baisse de la thyroïde, il est conseiller d'ajouter un peu de t3. Idées de Stack : Trenbolone : La Boldénone peut être utilisée de quelques manières intéressantes en combinaison avec la trenbolone pour permettre une dose plus faible de trenbolone, tout en conservant un effet anabolisant semblable et en fournissant ainsi une quantité nécessaire de stéroïde, tout en limitant les risques d'aromatisation. Masteron, Primobolan : La Boldénone combinée avec le Masteron ou le Primobolan, au lieu de la testostérone, en tant que TRH auto prescrite. L’avantage serait une réduction de production de DHT. Toutefois, ces utilisations sont encore à explorer plus en détails. Cet article est publié à titre purement informatif, il est issu uniquement de lectures. Il ne doit en aucun cas se soustraire à un réel avis médical.
  7. Voici un tableau qui compare les caractéristiques suivantes des produits : Gain de force, Gain de Masse et de Poids, Brûleur de graisse, stimulation de testostérone, Préparation Concours, Suppression appétit, Anti-oestrogène, Effets secondaires, Coût, Capacité à conserver les gains acquis CLASSEMENT DES STEROÏDES.pdf Source : http://gimed.info/anabolic%20steroid/anbolic%20steroids.htm
  8. Dopage : une nouvelle méthode met au jour 260 cas positifs La mise au point d'une nouvelle méthode de détection des stéroïdes anabolisants endogènes a abouti en un an à plus de 260 cas positifs qui n'auraient pas pu être décelés sans cela auparavant, a expliqué, vendredi 29 novembre, Hans Geyer, un des scientifiques du laboratoire de Cologne, lors d'une conférence au siège de la FIFA à Zurich. « Maintenant nous avons une méthode plus sensible et depuis que nous l'avons lancée en novembre l'an dernier, nous avons trouvé environ 180 cas positifs au stanozolol (ou winstrol, NDLR) et 80 cas positifs à l'Oral-Turinabol, que nous n'aurions jamais détectés avant », a expliqué le scientifique. Cette méthode, qui se base sur la recherche d'un métabolite de longue durée dans l'urine, a été mise au point par le laboratoire antidopage allemand pour le volet concernant le stanozolol, le stéroïde trouvé dans les urines de Ben Johnson au terme du 100 m des JO de Séoul en 1988, et par le laboratoire de Moscou pour l'Oral-Turinabol, le produit dopant de l'ancienne Allemagne de l'Est. Lire notre reportage : Dans le secret du laboratoire de Cologne, héraut de l'incessant combat contre le dopage Ces résultats ont surpris les chercheurs. « Avant nous n'avions pas un cas positif à Oral-Turinabol par an, soudain nous mettons au point une nouvelle méthode qui est plus sensible et nous avons maintenant une immense augmentation. Cela veut dire que probablement, les athlètes savaient quand il fallait arrêter de prendre ces substances » pour ne pas être contrôlés positifs, a fait valoir Hans Geyer. Selon lui, « tous les cas ont été communiqués à l'Agence mondiale antidopage (AMA) et aux fédérations internationales concernées » et aucun sportif n'a contesté les résultats, ne serait-ce qu'en demandant une contre-expertise. Depuis certaines instances antidopage ont demandé aux chercheurs de procéder avec cette méthode à des réanalyses des échantillons d'anciens contrôles qui ont été conservés, le Code mondial antidopage permettant de sanctionner un sportif jusqu'à huit ans après les faits. « Nous avons commencé à réanalyser des échantillons datant de 2009 à 2011, et nous avons déjà trouvé des cas positifs », a précisé le scientifique allemand. Cependant, selon lui, ces réanalyses n'ont rien donné pour l'UCI (cyclisme) et pour la FIFA (football), qui avait demandé de nouvelles analyses de Turquie « parce qu'il y avait énormément de cas positifs au début de l'année ». Pour d'autres sports, qu'il n'a pas voulu nommer, les analyses sont en cours. Source : http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/11/29/dopage-une-nouvelle-methode-de-detection-mise-au-point_3522939_3242.html
  9. Vente de stéroïdes sur le web

    Dopage : la vente de steroïdes explose sur Internet le 25/06/2013 Une étude montre que le nombre de sites proposant la vente sans ordonnance de produits dopants a augmenté de 125 % en un an. Alors que le cyclisme est de nouveau secoué par les révélations sur les analyses de Laurent Jalabert positif à l'EPO en 1998, une étude menée en ligne montre que l'offre de produits dopants dangereux est en très forte croissance sur Internet. La société Markmonitor, spécialisée dans la protection des marques sur Internet, a constaté que le nombre de sites qui vendaient ou faisaient la promotion des stéroïdes anabolisants était passé en un an de 544 à 737, soit une croissance de 35 %. Les stéroïdes anabolisants sont des hormones qui ont des effets similaires à la testostérone, hormone naturelle masculine, et augmentent la production de protéines dans les cellules du corps, particulièrement dans les muscles. Ils ont été inventés à l'origine pour des usages médicaux, pour renforcer la constitution de malades très affaiblis, mais ont été utilisés comme produits dopants par des sportifs dès les années 1950. Ils permettent une augmentation rapide de la masse musculaire, au prix de nombreux effets secondaires, qui vont de l'acné à la calvitie jusqu'à la stérilité et une augmentation des risques cardio-vasculaires et de cancers. «Beaucoup de gens en veulent» «Sur les 737 sites qui mentionnent les stéroïdes anabolisants, 299 d'entre eux en vendent, contre 133 en 2012 ce qui représente une hausse de 125 % en un an, poursuit Stéphane Berlot, responsable des ventes pour la France chez Markmonitor. Nous n'avons pas de mesure sur le volume des ventes, mais notre expérience du commerce illégal et de la contrefaçon sur Internet nous montre que plus un produit est intéressant économiquement, plus on trouve de sites qui en vendent. Quand on voit une croissance aussi rapide du nombre de sites qui vendent des stéroïdes anabolisants, cela signifie qu'il y a beaucoup plus de gens qui en veulent. Les sites qui vendent ce genre de produits sont effectivement très faciles à trouver avec n'importe quel moteur de recherche. Certains d'entre eux prennent même le soin d'informer leurs clients sur les durées pendant lesquelles les produits sont encore détectables dans l'organisme. Le phénomène du dopage ne concerne malheureusement pas que le sport professionnel, où les contrôles positifs font beaucoup de bruit, mais il est également beaucoup pratiqué au niveau amateur, où le manque de contrôles masque certainement l'importance du phénomène. Les stéroïdes anabolisants sont aussi largement utilisés dans le monde du bodybuilding, comme l'a reconnu publiquement Arnold Schwarzenegger. Il semble également que ce genre de produit soit aussi utilisé par de jeunes hommes poussés à «sculpter leur corps» dans un souci purement esthétique. http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/06/25/20825-dopage-vente-steroides-explose-sur-internet
  10. Les précautions à prendre lors de la prise de stéroïdes Malgré de nombreuses règlementations strictes, la prise de stéroïdes s'est généralisée. Vendu dans les pharmacies sous prescription mais aussi sur le marché noir, ils connaissent alors de nombreux adeptes en dépit des effets secondaires qu'ils génèrent. Ainsi, avant de prendre des stéroïdes, il est important de bien savoir les conséquences aussi bien positives que négatives de ces produits. Mais surtout, il faut prendre quelques précautions pour éviter les effets néfastes de ces produits. D'une manière générale, les stéroïdes sont divisées en deux grands groupes : les stéroïdes anabolisants et les corticostéroïdes. Ces derniers contiennent principalement de la cortisone et de la prednisone et ils sont prescrits pour leurs effets anti-inflammatoires. Les stéroïdes anabolisants sont pour leur part constitués de testostérone et ont pour effet l'augmentation des tissus musculaires grâce à la synthèse des protéines contenues dans les cellules. Ils ont également pour effet d'accroître la puberté chez les hommes et comme ils augmentent la force, les sportifs sont les grands consommateurs de ces produits. Les stéroïdes anabolisants sont désormais vendus dans les pharmacies mais également sur le marché noir. De nombreux adolescents n'hésitent pas à en prendre pour accélérer la croissance musculaire et stimuler la croissance osseuse. Cependant, ils ont des effets négatifs et peut entraîner une dépendance. Ces effets sont non négligeables car ils peuvent influer sur l'apparence physique et psychique de l'individu. Ainsi, dans le cas d'un adolescent, la prise de stéroïde est fortement déconseillé. C'est pour cette raison qu'il faut prendre en compte les risques et ne pas abuser de ces produits afin de prévenir les effets négatifs. L'efficacité des stéroïdes anabolisants Si autant de personnes consomment des stéroïdes, c'est qu'il y a forcément des bénéfices à en retirer. Comme ils augmentent la masse musculaire, l'aspect physique s'améliore rapidement, entraînant également la réduction du stress et de la fatigue. La motivation est accrue ainsi que l'esprit de compétition. C'est pour cela d'ailleurs que les sportifs en consomment, surtout ceux qui pratiquent le culturisme. Ainsi, la plupart des adolescents américains utilisent ce produit pour améliorer leur apparence ou leur force physique. D'autre part, les agents de police, les pompiers ou encore les videurs commencent également à en consommer pour les besoins de leur travail. En effet, ces stéroïdes ont vraiment des effets bénéfiques surtout s'ils sont associés à un régime alimentaire hyper protéiné. Les effets négatifs des stéroïdes Bien plus que les avantages, les effets secondaires des stéroïdes sont alarmants. Chez les hommes et bien pire pour les femmes, la prise de ces produits doit être effectuée avec précaution au risque d'en subir les désastreuses conséquences. Même une faible dose peut être néfaste si on n'est pas vigilant. Chez les hommes, l'abus de stéroïde entraîne l'impuissance voire la stérilité, l'acné, la calvitie, les troubles cardiovasculaires et même le cancer. Chez les femmes, les effets secondaires se manifestent par une forte pilosité faciale, un déséquilibre du cycle menstruel ou une diminution de la poitrine, sans parler des autres effets physiques comme l'hypertension, les tremblements ou une forte variation du taux de cholestérol. Mais, les conséquences peuvent également être psychiques comme l'agressivité, les hallucinations, l'insomnie et les troubles du comportement. Autant dire que la prise de stéroïdes n'apporte pas que des effets bénéfiques. De ce fait, la prise des stéroïdes ne se fait pas selon notre décision mais doit être strictement contrôlé. Conseils pour prendre des stéroïdes Tout d'abord, évitez de les acheter au marché noir puisque ces produits ne sont ni testés ni contrôlés et leurs effets sont inconnus. Ensuite, il ne faut les prendre qu'en cas de nécessité et en infime quantité, de préférence sous prescription médicale. Généralement, les médecins prescrivent des stéroïdes pour stimuler la croissance osseuse et musculaire, aussi ce sont les occasions pour en prendre. Sinon, si vous décidez d'en consommer, respectez les doses prescrites. Généralement, les doses des injections sont inférieures à celles des pilules. Les utilisateurs préfèrent les injections par rapport aux pilules pour éviter les effets secondaires de celles-ci. Cependant, les effets secondaires peuvent toujours se présenter quelle que soit la quantité consommée et la forme d'administration. Il faut éviter la prise abusive de stéroïdes puisque cela entraîne des dépendances, voire une aggravation des effets secondaires. http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=5&ved=0CDYQFjAE&url=http%3A%2F%2Fwww.libertalia.org%2Floisirs%2Fsport%2Fmusculation%2Fconseils-pour-prendre-des.xhtml&ei=TwlsUraZK8bT7AaH34C4Bw&usg=AFQjCNHRkbrogN8tuIHxilR1n11aZkS8nw&sig2=wbikOJjmKFSDqbqaPbPILQ
  11. Pour ceux qui se demandent s'ils doivent passer aux anabolisants, voici une liste (non exhaustive) de raisons pour ne pas y toucher : - Je n'ai pas eu de réelles progressions (prise de masse, définition musculaire) durant ces dernières années - Je n'ai pas de bonnes notions de training et de diet. Autrement dit, j'ai du mal à ajuster mes entraînements et mon alimentation en fonction de mes objectifs - Je n'ai pas un mental d'acier. Il m'arrive de ne pas aller en salle pendant plusieurs jours par manque de motivations, ou de temps - Je n'ai pas eu l'occasion d'échanger longuement avec quelqu'un qui a déjà pris des anabolisants, pour connaitre son expérience (en effets secondaires notamment) et pour connaitre son avis sur ma motivation à en prendre. Attention à éviter les personnes "pro-anabo". Il faut que cette personne sache dire les points positifs et les points négatifs. - J'ai déjà eu des problèmes de santé proches des effets secondaires des anabolisants (problème de foie, ...) - Je n'ai pas pris conscience des effets secondaires des anabolisants. Je pense que ça ne m'arrivera pas, ou que je verrai bien au moment où... - Je n'ai pas fait d'analyses sanguines dernièrement, ou elles ne sont pas bonnes. Si vous êtes au moins concernés par un de ces points, alors c'est évident : il ne faut pas toucher aux anabolisants ! A l'inverse, si vous n'êtes concernés par aucune de ces raisons, n'allez pas conclure que vous pouvez prendre des anabolisants ! La prise d'anabolisants doit être mûrement réfléchie.
  12. igf-1 lr3 et mgf

    Peptides IGF-1 Lr3 et MGF mieux que HGH. LR3 IGF-1 et de l'hormone de croissance humaine
  13. Sommaire des Injectables !

    Voici le sommaire des description des différents stéroïdes injectables ! A consulter avant de poser vos questions ! Testosterone Enanthate Testosterone Omnadren NPP (Nadrolone Phenylpropionate) Trenbolone Acetate Masteron (Drostalone Propionate) Parabolan (Trenbolone Hexa) Boldenone (Boldenone undecylenate) Winstrol Depot (stanozolol) Testosterone Propionate Testosterone Cypionate Deca-Durabolin (Nandrolone Decanoate) Sustanon (Multi Ester) Primobolan Depot (Methenolone Enanthate)
×